Bernie Sanders, mutant du collectivisme


Comment les USA en sont-ils arrivés à faire du communiste Bernie Sanders le chouchou du parti démocrate avec une Hillary Clinton qui n’est pas loin de défendre une bonne partie de son programme antilibéral ?

Pour mieux comprendre cet abaissement des valeurs de l’Amérique et le travail de sape mené par le parti démocrate il est important de visionner l’interview de Youri Bezmenov (merci Andy !). Les dernières minutes sont fondamentales :  elles expliquent la mutation du programme de démoralisation et de déstabilisation des marxistes sous la guerre froide en un même programme de destruction de nos valeurs libérales par l’État-Providence.

Dans l’intervalle l’URSS n’existe plus et les archives du Kremlin ont révélé le plan d’invasion de l’Europe prévu dans la décennie 90. L’histoire a jeté de tels projets dans ses poubelles; mais le virus a muté.

Il a laissé là-bas, les germes d’un système de démoralisation formé dans les années 60, cinquante ans après Sanders ne fait que semer ce qui lui a été inculqué. Dinosaure du tout État il fait de nombreux adeptes qui servent d’idiots utiles à son agenda liberticide.

Publicités
Cet article, publié dans Communisme, Manipulation, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s