Folie fiscale


Notre folie fiscale 2012 : surenchère a gauche, facilité a droite

L’épargne des Français taxée à près de 40 % !

Par la droite ? Pour les épargnants, la hausse des taxes va encore alourdir la fiscalité des placements.

À gauche : Une surenchère fiscale !

Avec une tranche a 45 % une autre à 75 % .

Avec en plus la CSG, la TVA, le maintien idéologique de l’ISF ! soit 95 % d’impôts.

Malgré ces prélèvements spoliateurs les déficits perdurent ? La dette augmente ?

La France décline inexorablement. Un pays en « faillite » qui se révèle incapable de réduire ses dépenses de 2 % (40 milliards d’euros) et n’a que comme solution des augmentations d’impôts ?

Et un pays en perdition.

Pour 2012, Avec un parti socialiste qui a toujours été le parti de l’impôt ! De la dépense par et pour la fonction publique ! Le pire est donc à venir, pas de quoi être rassurés pour l’avenir.

À droite nous conservons une économie étatique de « socialisme’ » rampant, d’assistanat, avec des taxes et des impôts confiscatoires. Une dépense publique de 56 % du PIB, record du monde. Avec notre mille-feuilles administratifs aux coûts exorbitants ce qui ruine la France et les Français.

Hélas pas de réforme sérieuse en vue, nos élus défendent leurs fromages avec une énergie farouche. Avec pour credo que la France est un pays ultra-libéral ! Notre pays fait la chasse aux riches, aux entrepreneurs et s’étonne de voir fuir le gibier !

Pour redonner du pouvoir d’achat aux Français la « révolution » fiscale doit être complétée par une réduction drastique des dépenses publique. Une lutte féroce contres les gaspillages, les fraudes, les coûts de nos structures inutiles.

Une triple ruine est à prévoir. La première viendra de la persistance plus que probable des déficits publics ; aucune mesure crédible n’étant prévue pour les éviter vraiment et les remplacer par un excédent budgétaire. La deuxième ruine proviendra de la poursuite de la folie taxative, car aucune des équipes n’envisage la forte et possible décrue fiscale, moyen connu de laisser se créer de la richesse pour tous. La troisième résultera de la poursuite du déluge de lois qui démantèlent la France depuis bien longtemps.

Pour créer de la richesse, il faut, en plus de la décrue fiscale, supprimer des lois et non en créer de nouvelles Notre folie fiscale c’est la spoliation du fruit de notre travail ! De nos économie. Un « impôt sur l’effort et la sagesse ». En augmentant les impôts pour les fourmis afin de donner du pouvoir d’achat aux cigales c’est un retour aux errements du passé.

Gérard Gelé

Publicités
Cet article, publié dans Fiscalisme, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Folie fiscale

  1. Ping : Folie fiscale | Les Libertariens | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s