Instrumentalisation des enfants par la FSU


Mis à jour et remanié à partir du site Adel :

Les enfants sont une cible facile pour les syndicats les plus à gauche de l’enseignement. Sous couvert de l’autorité de leur enseignant et d’une crédibilité qui leur reste, les enseignants politisés interprétent les programmes de façon à distiller un contenu idéologique.

Au nom de leurs intérêts catégoriels, les enseignants syndiqués, confondant à dessein qualité des études et hypertrophie des budgets,  manient aussi les rumeurs de réduction de postes pour embrigader les parents d’élèves dans des mobilisations qui ne servent pas les intérêts de leurs enfants.

C’est ainsi que commence une affaire qui est loin d’être terminée et dont les conséquences seront dramatiques à bien des égards, notamment pour l’avenir d’une jeune fille.

Acte 1. Le tract de propagande FSU remis par des enseignants entre les mains de leurs élèves de l’école primaire des Grands Jardins à Aubigny sur Nère,  lundi 17 janvier 2005

Les enseignants de l’école des Grands Jardins à AubignyMadame, Monsieur,

Alors que le service public d’Education Nationale se doit d’assurer   la réussite de tous les élèves et de répondre aux besoins de la société, la   politique gouvernementale actuelle va à l’encontre de ces exigences.

Les mesures de carte scolaire, de suppressions de poste et de   fermetures de classes résultant du budget 2005 sont d’une extrême gravité :

Pour la rentrée prochaine, 17 postes sont supprimés dans les écoles   du Cher alors que 64 élèves supplémentaires sont attendus, ce qui va   entraîner de nouvelles dégradations   (notre école pourrait être concernée encore une fois !) :

– accueil des élèves et conditions de travail des enseignants,   notamment dans les écoles maternelles, dans les zones rurales, dans   l’enseignement spécialisé.

– aggravation également des conditions de remplacement et de   direction des écoles.

Ces choix budgétaires éclairent le contenu de la loi d’orientation   pour l’école qui a été présentée au conseil des ministres le 12 janvier et   doit être appliquée dès la rentrée 2005 : ses dispositions ne permettront pas   de conduire tous les jeunes à la réussite scolaire, de réduire les   inégalités.

Ces atteintes concernent l’ensemble des services publics : réduction   de ses missions, réduction du nombre de fonctionnaires, aucune reconnaissance   du travail des agents de l’état, qui n’ont pas obtenu de revalorisation   salariale et subissent une baisse constante de leur pouvoir d’achat.

C’est pourquoi, dans la semaine du 17 au 21 janvier,   vont se succéder des mobilisations importantes dans différents secteurs (La   Poste, SNCF, Télécoms, …)

Les personnels de l’Education Nationale   participeront au mouvement de grève fonction publique le jeudi 20 janvier   2005.

Pour toutes ces raisons, le maître ou la maîtresse   de votre enfant sera en grève ce   jour-là.

Contrairement à ce qui est dit dans les médias, les   grévistes de l’Education Nationale ne sont jamais payés.

Une manifestation aura lieu à Bourges, rassemblement   à 11 h place Séraucourt. Chacune et chacun d’entre vous y est convié,   ensemble nous pourrons exprimer notre mécontentement et forcer le   gouvernement à changer ses projets.

Commentaire : les élèves du collège public d’Aubigny reçoivent une   notification en 2 lignes indiquant que pour cause de grève des enseignants   seront absent le jeudi 20 janvier 2005 (la neutralité implique de ne pas en dire plus).

Suite : https://libertariens.wordpress.com/2012/08/20/contre-attaque-a-lintox/

Publicités
Cet article, publié dans Procès de Moscou, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s