Adolf Chavez


Une belle gueule d’abruti

Eh bien voilà, la scène se passe au XXème siècle, un militaire  obtient très démocratiquement le pouvoir et reçoit ses premières félicitations  d’autres hommes d’État qui, eux, par contre, ont gagné le pouvoir à la faveur de troubles sanglants.

L’heureux  élu était encore et continua à être un fidèle ami des dictateurs socialisants ou nationalisants. C’est que sept années avant d’obtenir légalement le pouvoir, il avait mené un putsch militaire infructueux à la tête d’une bande de bidasses avinés.

Le  dictateur est un nain intellectuel

Le  dictateur élu fut de l’avis général de tous un nain intellectuel et effraya une  partie de la population qui préféra l’exil.

Alors  c’est qui ?

Hitler ?  Presque, le parcours est d’ailleurs similaire. Mais non, le sombre clown en  question, qui selon des économistes locaux « n’a aucune notion d’économie  et ne serait pas capable de gérer un mess de caserne » s’appelle Hugo Chavez.  Le colonel Hugo Chavez s’il vous plaît, après son putsch de 1992, a été élu en  décembre 1998 président du Venezuela avec 60 % des voix. Ses amis, premiers à  le féliciter sont le sandiniste Daniel Ortega et Fidel Castro.

Déjà  le triste sire fulmine contre le libéralisme, le mondialisme, la bourse s’écroule  comme l’économie, et les « possédants », effrayés, quittent cet ancien  paradis.

Ça fout les jetons non ? Merci la démocratie et parions qu’elle vient de signer son arrêt de mort au Venezuela.

Xavier  COLLET, le 10 octobre 1999

Publicités
Cet article, publié dans Communisme, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s